vendredi, août 17th, 2018

L’été est là, et bien là ! Et avec lui, l’envie de ne plus monter dans un véhicule qui ressemble à un four, l’envie d’avoir une impression de liberté, l’envie de ressembler à ces héros hollywoodiens parcourant les routes cheveux aux vents. Il est inutile de vous préciser quel est le sujet, ces images résumant toujours l’usage d’un cabriolet. Mais comment être certain de choisir le modèle qui vous conviendra ? Peut-être faut-il commencer par se poser les bonnes questions, celles dont les réponses amèneront naturellement au choix du cabriolet de vos rêves.

L’usage

Le cabriolet, dans sa version décapotée, est une voiture estivale. Vous devez donc vous demander quel usage vous en aurez. Voiture de tous les jours ou de loisirs ? Dans le premier cas, vous devrez avoir conscience que vous ne profiterez de cette particularité que 3 ou 4 mois dans l’année. L’investissement en vaut-il la peine ? Dans le second, elle sera une voiture complémentaire, utilisée uniquement quand il fait beau et pour aller se balader ? Votre budget vous le permet-il ?

Le budget

Comme souvent, quand on veut se faire plaisir avec quelque chose qui n’est pas commun, le budget s’en ressent. D’une part à l’achat, ce type de véhicule est en général bien plus cher qu’un modèle standard. D’autre part, niveau assurance, les compagnies surtaxent les cabriolets d’environ 20 % à cause de leur rareté, du risque majoré de vol ou de dégradation (déchirure de la capote entre autres) et des risques accrus pour les passagers. Pour finir, les frais de garage sont également assez conséquents, surtout dès qu’il s’agit d’intervenir sur la carrosserie, notamment sur la partie qui contient le toit. Quand vous aurez pris en considération ces données, vous aurez votre budget d’achat.

L’esthétique

Là, tout est affaire de goût. Du modèle citadin ou modèle sport, la gamme est très large et votre décision d’autant plus difficile. Reportez-vous à l’utilisation que vous voulez en faire… et à votre budget pour réduire ce champ de possibilités. Renseignez-vous sur les capotes en dur ou les capotes souples pour encore peaufiner votre choix. N’hésitez pas à faire le tour des concessionnaires et à demander à faire un essai d’un ou de plusieurs véhicules. Et pensez aussi au confort !

Le confort

Dans les rêves, on retient le plus souvent tout le positif et l’on occulte, consciemment ou pas, les points négatifs. Le cabriolet en a pourtant un de taille : le bruit ! Les modèles avec les capotes en dur seront insonorisés, mais pas ceux en toile. Du coup, quand vous roulerez capote souple fermée, vous subirez les bruits extérieurs comme si vous aviez décapoté. Au milieu de la campagne, cela peut ne pas poser de problème, par contre, sur l’autoroute, cela peut s’avérer très rapidement un désagrément.

La sécurité

Pendant longtemps, cela n’a pas été le fort des cabriolets. Aujourd’hui, même si ces modèles passent par les mêmes tests que leurs cousines les berlines, il n’en reste pas moins qu’en cas de tonneaux, le manque de toiture reste un sérieux problème pour la sécurité des passagers. Sur les modèles les plus onéreux, il est d’une sûreté quasi parfaite, malheureusement ce n’est pas le cas partout.

Vous trouverez le même problème avec la tenue de route. Les voitures décapotables ont un châssis renforcé pour compenser une carrosserie qui, de fait, n’est pas complète. Plus le constructeur aura pris le parti de renforcer le châssis, plus la tenue de route sera bonne, mais aussi, plus la voiture sera lourde et consommera.

 

Voilà les points les plus importants auxquels il faut réfléchir avant de choisir le modèle qui sera celui de vos rêves. Oui, celui dont vous avez rêvé n’est pas forcément celui que vous achèterez. Ayant répondu à toutes ces questions essentielles et selon le fruit de vos recherches, vous opterez peut-être pour un modèle différent, allez savoir !

 

0 Comments

Leave a Comment

Commentaires récents